logo

01 53 75 00 12

info@sfu-paris.fr

14 rue Alfred Roll

75017 Paris

09:30 - 17:30

lundi au vendredi

logo

01 53 75 00 12

info@sfu-paris.fr

14 rue Alfred Roll

75017 Paris

09:30 - 18:00

Lundi au Vendredi

Le Pôle recherche

Présentation

La SFU-Paris s’attache à proposer une formation universitaire complète, intégrant un pôle de recherche spécifique à la psychologie. Mr le Pr. Paul-Laurent ASSOUN en assure la responsabilité du Laboratoire de recherche de la SFU-Paris depuis septembre 2019 . Notre laboratoire a pour finalité de regrouper les potentialités de recherche contenues à SFU de façon à constituer une véritable communauté de recherche.

 

Pour comprendre le choix des projets retenus il convient de présenter brièvement la problématique générale du champ de recherche. Celle-ci s’articule autour de la trilogie CORPS-SUJET-CULTURE.

 

L’organe de travail de ce Laboratoire est le séminaire doctoral permettant d’introduire à la méthodologie de la recherche et de la problématisation. Ce séminaire au rythme d’une à deux séances mensuelles accueille les enseignants désireux de présenter leur recherche et de faire émerger des projets, dans une perspective de mutualisation des intérêts de recherche.

 

Le choix thématique de ce séminaire est la question du transhumanisme, courant qui annonce une révolution anthropologique lié à l’apparition des biotechnologies, des techniques prothétiques, ce que l’on regroupe autour de l’idée de « l’homme augmenté ».

 

Pourquoi ce choix ?

 

— Parce que c’est un courant idéologique représentatif permettant de repérer les enjeux :

  • Le rapport psychanalyse/médecine scientifique
  • La situation de la psychothérapie du présent par rapport aux dispositifs de soins et la problématique de remédiation
  • Les retombées culturelles de ces changements pour la pratique psychothérapeutique notamment

Thèmes de Recherche

MALAISE DE LA CULTURE, TRANSCULTURALITÉ ET MONDIALISATION

 

Le projet consiste à présenter l’apport du concept psychanalytique de Malaise dans la Culture, introduit par Sigmund Freud, pour comprendre la Culture et ses symptômes et de le mettre à jour à partir du contexte actuel.

Il s’agit d’actualiser ce modèle présenté en 1930 par le créateur de la psychanalyse en le confrontant au phénomène de mondialisation, de « l’économie-monde ».

Nous proposons d’articuler cette réflexion, en particulier, avec le projet émanant de la SFU-Berlin sous la direction du Pr. David Becker relatif au vécu par les jeunes étudiants des mutations sociales. La réaction des adolescents au changement collectif, eux-mêmes en un âge de la vie mutant, permet de voir les effets de ces transformations sur la génération émergente et la problématique de l’adolescence comme révélatrice des nouveaux modes de subjectivation.

 

Responsable : Pr. Paul-Laurent Assoun

LE TRANSHUMANISME A L’ÉPREUVE DE LA PSYCHANALYSE, DE LA MÉDECINE ET DES SCIENCES DE LA CULTURE

 

Il s’agit de présenter une équipe pluridisciplinaire — de psychologues cliniciens, psychologues sociaux, anthropologues, médecins— pour examiner les changements technologiques sur le double versant de l’individuel et du collectif.

Le choix thématique de ce séminaire est la question du transhumanisme, courant qui annonce une révolution anthropologique lié à l’apparition des biotechnologies, des techniques prothétiques, ce que l’on regroupe autour de l’idée de « l’homme augmenté ».

Ce projet (voir supra) sera mené en partage avec le projet de recherche de La Fondation de la Maison des Sciences de l’Homme (FMSH): “Transhumanisme et posthumanisme entre réalités et imaginaires” dont les responsables sont :

– Pr. Mara Magda Maftei – Bucarest (Roumanie), chercheur à la Chaire Éthique et Finance, Collège d’Études Mondiales,

– Pr. Jean-Gabriel Ganascia, Sorbonne Université et chercheur au LIP6 où il dirige l’équipe ACASA,

– David Doat (Université Catholique de Lille) et Alberto Romele (Université Catholique de Lille), MCF et 15 autres chercheurs associés.

 

Responsable : Pr. Paul-Laurent Assoun

PATHOLOGIES ALIMENTAIRES ET OBÉSITÉ

 

Projet mené avec l’Hôpital universitaire Claude-Bichat sur les liens entre techniques bariatriques et vécu corporel du sujet. Il s’agit notamment du vécu postopératoire des sujets obèses, avec modification du goût et de l’odorat. Un changement de la perception des odeurs a été observé après une opération de l’obésité et l’objectif de ce projet est de mieux comprendre la relation entre odeurs et obésité.

Le projet comporte plusieurs volets :

  • Evaluation psychologique de la perception des odeurs
  • Evaluation par un ORL (docteur Eloi Lavoisier)
  • Evaluation du sinus avec IRM cérébrale

Partie Clinique: service de chirurgie viscérale Hôpital Claude-Bichat (Dr. Arapis, enseignant à la SFU-Paris).

Analyse protéomique et lipidéomique du sérum des patients opérés par un laboratoire du CNRS spécialisé dans l’odorat (Pr. Magnian).

 

Responsable : Dr. ARAPIS, CHU Diderot, Paris 7

Derniers Articles

Vous aussi, rejoignez-nous !

28e709da4bd71909294da0bcd87db189AAAAAAAAAAAA