logo

01 53 75 00 12

info@sfu-paris.fr

14 rue Alfred Roll

75017 Paris

09:30 - 17:30

Lundi au Vendredi

logo

01 53 75 00 12

info@sfu-paris.fr

14 rue Alfred Roll

75017 Paris

09:30 - 18:00

Lundi au Vendredi

La SFU-Paris vue par le Pr. P-L ASSOUN

 

L’Université Sigmund Freud se place, comme son nom l’indique, dans la mouvance du créateur de la psychanalyse. Elle se réfère en sa dénomination au signifiant viennois : elle est, en effet, la branche française de l’Université de Vienne, qui comporte, outre notamment les facultés de médecine et de « science de la psychothérapie », une faculté de psychologie où la psychopathologie a une place importante. Elle met la psychanalyse à l’épreuve de l’expérience clinique, de l’écoute du sujet d’une part, de la culture et de sa dynamique, d’autre part.

 

Elle forme essentiellement des psychologues, informés de la diversité des courants – diversité précieuse pour disposer des outils nécessaires à la pratique de la psychothérapie et/ou de la psychothérapie psychanalytique et pour se confronter à la complexité de ce que l’on appelle traitement psychique, impulsé par l’hypothèse de l’inconscient. Son originalité est de ne pas séparer l’écoute du symptôme, de sa souffrance et de sa signification, de la condition culturelle dans laquelle le symptôme émerge, comme moment de vérité. Depuis la constitution du sujet dans la structure familiale jusqu’à l’actualité du lien social et de la Culture en ses manifestations fondamentales et en ses enjeux.

 

Fidèle à son origine, la SFU se renouvelle, à partir de la rentrée de l’année 2019-2020, dans deux directions fondamentales.

 

En premier lieu, elle fonde un Laboratoire de recherche centré sur la trilogie Corps/Symptôme/Culture et actualisé par un séminaire doctoral d’échanges réunissant les enseignants-chercheurs et les étudiants aptes à la recherche, autour d’objets cliniques et de situations collectives. La référence à l’anthropologie psychanalytique, théorie de l’origine de la culture, du lien social et institutionnel, du religieux et du politique, de l’ancien et du nouveau malaise de la civilisation servant de boussole. Elle affirme ainsi sa vocation et sa dynamique transdisciplinaires.

 

En second lieu et en complément de cette spécialisation permettant l’approfondissement des principes de l’acte psychothérapeutique, elle s’ouvre au monde culturel vivant et à l’actualité, souhaitant occuper sa place dans le débat scientifique et porter les résultats de la recherche à la connaissance du public. Approfondissement et extension donc, désirant accompagner les changements dans le collectif, nouvelles conjonctures et « nouvelles pathologies », au moyen du regard sur le sujet de l’inconscient. Ce qui se manifestera par des projets de recherche, des journées d’études et des initiatives d’échanges aux plans national et international. Façon pour la pratique du symptôme de rester à la hauteur de la condition culturelle et de la subjectivité de son époque…

 

Paul-Laurent ASSOUN

Professeur Emérite des Universités

Président du Conseil scientifique de la SFU-Paris

Directeur du Laboratoire de recherche de la SFU-Paris

 

Marie-Lou, 21 ans

"J'ai choisi une université à taille humaine qui me permet de m'épanouir dans un cadre familial et amical."
5.0
2017-02-17T21:18:55+02:00
« J’ai choisi une université à taille humaine qui me permet de m’épanouir dans un cadre familial et amical. »

Sophie, 53 ans

"Un apprentissage unique qui nous pousse à avancer dans la connaissance de nous-mêmes."
5.0
2017-02-17T21:22:07+02:00
« Un apprentissage unique qui nous pousse à avancer dans la connaissance de nous-mêmes. »

Mounia, 45 ans

"Depuis que je suis à la SFU, je deviens actrice, et non plus spectatrice de ma vie."
5.0
2017-02-17T21:22:57+02:00
« Depuis que je suis à la SFU, je deviens actrice, et non plus spectatrice de ma vie. »

Anne, 46 ans

"Parce que je cherchais une formation appliquée, qui me prépare véritablement à recevoir des patients"
5.0
2017-02-17T21:26:20+02:00
« Parce que je cherchais une formation appliquée, qui me prépare véritablement à recevoir des patients »

Alexandre Arnette, 24 ans

"Un apprentissage intégratif de la Psychologie dans sa véritable dimension sociale."
5.0
2019-04-10T15:57:36+02:00
« Un apprentissage intégratif de la Psychologie dans sa véritable dimension sociale. »

Lola Allary, 20 ans

"En temps que thérapeute en formation, il est très intéressant de pouvoir être au contact d’une patientèle dès la quatrième année. Il est vrais que l’appréhension d’avoir des patients après nos études est diminuée grâce à la clinique ambulatoire. Nous rencontrons nos premiers patients accompagnés de professionnel qui savent nous guider et nous épauler."
5.0
2019-04-10T16:04:33+02:00
« En temps que thérapeute en formation, il est très intéressant de pouvoir être au contact d’une patientèle dès la quatrième année. Il est vrais que l’appréhension d’avoir des patients après […]

Delphine Nebor, 38 ans

"Je suis étudiante à la SFU en 1ère année de Master. Ce que j’apprécie le plus dans cette école est l’interaction entre le corps professoral et les étudiants facilitée par un nombre limité d’étudiants par classe et l’enseignement des différentes approches psychothérapeutiques. Une expérience stimulante !"
5.0
2019-04-11T17:09:10+02:00
« Je suis étudiante à la SFU en 1ère année de Master. Ce que j’apprécie le plus dans cette école est l’interaction entre le corps professoral et les étudiants facilitée par […]
5.0
7

Vous aussi, rejoignez-nous !

c289fbdc539fb210d822411e9ca19a5cwwww